La FCPE met à disposition gratuitement l’accès à ses ressources pour TOUS les parents en cette période de confinement 🗓

de à
Planifié ASSOCIATIONS NATIONALES Coéducation Confinement COVID-19 Droits de l'enfant Education populaire FCPE Lutte contre les inégalites Réussite éducative THEMATIQUES

La FCPE toujours au côtés de TOUS les parents et des enfants en cette période de crise sanitaire

Depuis le début de cette période de confinement, les parents engagés auprès de la FCPE - Fédération des Conseils de Parents d'Elèves - ont tout mis en oeuvre au titre de leurs mandats pour accompagner, tant que faire se peut, non seulement leurs adhérents, mais également l'ensemble des parents d'élèves sur tous les territoires !

A ce titre, l'association a ajouter à sa page d'accueil un formulaire spécial permettant également aux non-adhérents de se connecter et consulter différents outils de formation et participer au forum des parents

 

Au niveau national, la FCPE ne cesse également d'interpeller les pouvoirs publics afin de dénoncer les inégalités éducatives qui surgissent de façon flagrantes en cette période

Chaque semaine, au titre des lettres d'information transmises à leurs abonnés, la FCPE leur transmet les informations clés de leur mobilisation.

Dès le 13 mars 2020, à l'annonce des fermetures d'établissements scolaires elle posait la question suivante : "Et la continuité pédagogique ?"  et répondait à ce titre :

Il est essentiel que les établissements s’assurent que tous les parents et tous les élèves disposent de leurs futurs codes pour « ma classe à la maison » et, dans le second degré, de leurs codes d’ENT. La FCPE réclame des précisions sur le rôle des enseignants dans ce contexte. Vont-ils proposer pour certains des classes virtuelles ? Vont-ils continuer à évaluer leurs élèves ? Nous demandons également que des solutions soient trouvées pour que les élèves qui n’auront pas de matériel informatique à leur disposition puissent toutefois bénéficier de ces enseignements à distance. Enfin, ni les élèves ni les enseignants n’étant coutumiers du travail à distance, nous demandons à ce que les évaluations notées soient réduites au minimum et qu’à leur retour en classe les enseignants soient particulièrement indulgents avec leurs élèves. Nous demandons aussi un minimum de planification pour les examens à venir qui, pour certains d’entre eux, seront nécessairement décalés.

Le 20 mars, elle interpellait directement le Ministre de l’Éducation Nationale concernant les problématiques relevées concernant plusieurs points essentiels concernant non seulement les élèves et leurs parents, mais également les enseignants, tels que :

  • Les zones blanches sur les territoires et la précarité de certains parents qui ne permettent pas d'assurer la continuité pédagogique demandée par l'institution ;

  • La protection des professeurs vis à vis de la réglementation RGPD - Réglement Générale sur la Protection des données - tant des élèves que des professeurs ;

  • La non-implication des représentants de parents d'élèves dans l'organisation de conseils de classe virtuels ;

  • La formation des enseignants qui ne l'auraient pas été à l'enseignement à distance par le numérique ;

  • La tenue des examens les retards d'apprentissages des élèves, les calendriers scolaires.

Elle transmettait également une liste de numéros d'écoute destinée à aider les parents, mais également toutes et tous, dans leurs efforts pour maintenir les apprentissages et traverser cette période anxiogène pour chacun.

Enfin, le 03 avril, elle appelait chacun à répondre à la requête du Ministre faite aux parents de faire remonter toutes les questions concernant lesquelles elles attendaient des réponses à l'adresse suivante : rendez-vous-parents@education.gouv.fr et appelait toutes personnes à signaler les familles ne disposant pas d'outil informatique adapté à sa disposition par mail ou au numéro suivant un numéro d’appel gratuit, le 01 70 772 372, (joignable du lundi au vendredi de 9h à 18h), tenu par des bénévoles média afin de les conseiller au mieux.

 

Un communiqué de presse afin d'appuyer les préconisations avancées auprès du Ministère, pour la réussite de TOUS les enfants, AVEC LEURS PARENTS

Enfin, le 31 mars 2020, la FCPE lançait un communiqué de presse indiquant leurs demandes au Ministre de l'Education, suivi d'un nouveau courrier daté du 01 avril, cette fois-ci co-signé par un large panel de syndicats de l'enseignement.


Consulter le communiqué de presse de la FCPE du 31 mars 2020

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :