Initiative Quartier des 3 cités – POITIERS 🗺

Initiative Quartier des 3 cités - POITIERS
86-Vienne Fédération des Centres Sociaux Ligue de l'Enseignement NOUVELLE AQUITAINE TERRITOIRES
Centres Socio-culturels des 3 Cités 1, place Léon Jouhaux 86000 POITIERS Carte

Initiative QUARTIER DES 3 CITES

1, place Léon Jouhaux

86000 POITIERS

Téléphone : 05 49 01 29 97

Courriel : accueil@3cites-csc86.org

Engagement dans la dynamique ?

Mobilisé

Initiateurs et partenaires

  • Ville de POITIERS,
  • Ligue de l’Enseignement,
  • Fédération des Centres Sociaux (POITIERS et CHATELLERAULT).

Quelle est l’origine de leur initiative ?

Dans notre système éducatif, les enfants issus de familles défavorisées ont moins de chance de réussir :

  • En France, encore plus que dans les autres pays de l’OCDE, les enfants issus d’un milieu socio-économique défavorisé obtiennent des résultats inférieurs, sont moins impliqués, plus anxieux que les enfants issus d’un milieu plus favorable;
  • Les parents les plus défavorisés sont moins représentés dans les espaces de réflexion et de décision qui concernent les questions éducatives, alors que les parents sont aussi préoccupés et concernés par l’éducation de leurs enfants;
  • L’enfant grandit dans un environnement qui agit sur son parcours éducatif.

Que souhaitent ils et elles changer ?

Notre intention est de dire que l’échec scolaire n’est pas une fatalité.

Comment pensent-ils et elles faire pour associer les parents et les enfants concernés ?

L’initiative a pour vocation de transformer le fonctionnement de la coordination éducative de territoire déjà existante, pour qu’elle devienne un espace de réflexion et de construction collective ouvert à tous les acteurs éducatifs qui le souhaitent, et notamment aux parents les plus éloignés de l’école, en difficulté, ou en situation de précarité.

En ce sens, la démarche du Croisement des Savoirs a été appliquée dans le cadre de l’élaboration du PEdT du Quartier.

Nous rencontrons l’ensemble des parents ayant fait une demande pour rejoindre le Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité (même si l’enfant n’a pas été retenu). Dans un premier temps, environ 30 familles dont les enfants fréquentent l’école Paul Bert ont été consultés dans le cadre de ces entretiens.

Chaque parent est rencontré individuellement par deux animateurs (responsable enfance et animatrice de territoire). Ils recueillent leur parole sur la manière dont ils vivent les difficultés scolaires de leurs enfants et comment ils les analysent. Ces propos ne seront ni reformulés ni rapportés.

Nous pensons que seuls les parents sont légitimes pour porter cette parole. Cette rencontre est faite de la manière la plus ouverte possible
en essayant de ne jamais présupposer ni des difficultés, ni des raisons, ni des solutions. Les animateurs font un retour en Coordination Educative de Territoire de leur travail d’entretien en essayant d’y repérer des thèmes, des axes, des sujets qui pourraient être traités et devenir des sujets collectifs.

Par ailleurs, de nombreux projets ont pu voir le jour suivant le principe de la co-éducation, tels que:

  • Un groupe de travail avec les parents sur la question de la délinquance,
  • La production d’un film support à des temps de discussion et de débats autour de la question du “jugement” (être jugé par les professionnels quand ont est parent),
  • etc.

Comment pensent-ils et elles faire pour se rapprocher de l’ensemble de la communauté éducative ?

Notre intention est de nous inscrire dans un réseau local pour nous enrichir mutuellement des expériences de chaque territoire.

Aujourd’hui sur Poitiers, 4 autres centres sociaux mettent en place une démarche comparable.

Nous devons également faire le point sur l’ensemble des acteurs pouvant être mobilisés autour de ce projet. Par exemple, la place des associations de parents d’élèves et des instituteurs.

Comment pensent-ils et elles faire pour instaurer un climat de bienveillance ou chacun s’exprime à égalité et cherche à agir ensemble ?

Notre intention est d’expérimenter collectivement des solutions pour faire émerger un processus de changement favorisant la réussite éducative des enfants aujourd’hui en situation d’échec.

Cela demande de créer les conditions adéquates pour faire émerger les savoirs des uns et des autres. Pour les définir, nous nous appuierons sur les expériences de croisement des savoirs et pratiques réalisées
par ATD (Charte croisements des savoirs).

A ce stade, la Coordination Educative de Territoire devra valider une méthode de préparation des prochaines rencontres. Cette méthode permettrait d’intégrer les parents qui souhaiteraient s’exprimer sur leur représentation des difficultés. Nous proposerons de travailler à partir de groupes de pairs (voir charte croisements des savoirs) permettant de construire des échanges sécurisés notamment pour des
personnes ne maitrisant pas l’ensemble des codes sociaux récurrents dans nos pratiques.

Quels sont les effets positifs de la mobilisation identifiés sur le territoire ?

Grande relation de confiance avec les parents, travail possible d’une plus grande complexité (sur la délinquance par exemple)…

Quels sont les freins identifiés sur le territoire pour faire grandir la mobilisation ?

L’engagement dans la dynamique nécessite de pouvoir dégager du temps.

Ce dont ils et elles ont besoin ?

De l’adhésion et de la validation des parents et des partenaires de la démarche.

Ce qu’ils et elles attendent de la Coordination « MILLE ET UN TERRITOIRES » ?

  • Support de formation;
  • Support de communication;
  • Temps de partage d’expérience;
  • Légitimation vis à vis des institutions.

Ce qui est envisagé pour poursuivre et développer la dynamique ?

Organisation d’un temps collectif.

L’essaimage et le partage de la dynamique au cœur d’autres structures associatives de la ville et de la région, tels que les Centres Socio-culturels CAP Sud, de la Maison des 3 Quartiers, de la Blaiserie et du Lolcal de POITIERS et celui du Quartier d’Ozon à CHATELLERAULT, Le Centre de Beaulieu avec la participation de la Ligue de l’Enseignement, etc.

Be the first to comment

Participez à la mobilisation en nous laissant un commentaire!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :