L’AFEV adapte les actions menées par les étudiants volontaires avec les enfants des QPV face au Coronavirus 🗓

AFEV_logo
AFEV_logo
de à
Planifié ACTUALITES AFEV ASSOCIATIONS NATIONALES Coéducation Confinement COVID-19 Droits de l'enfant Education Nationale Education populaire Ligue de l'Enseignement Lutte contre les inégalites Mobilisation Réussite éducative THEMATIQUES

L'AFEV adapte les moyens aux circonstances exceptionnelles rencontrées en cette période exceptionnelle de confinement pour maintenir l'accompagnement scolaire auprès de 8000 enfants des QPV

L'AFEV - Association de la Fondation Etudiante pour la Ville - maintien son aide aux enfants et jeunes des QPV - Quartiers Prioritaires de la Ville - afin de leur permettre de poursuivre le suivi scolaire réalisé par les étudiants volontaires auprès de ceux-ci et de leurs familles.

Dans sa dernière lettre d'information du 20 mars 2020, destinée à leurs réseaux partenaires, l'AFEV les informe des dispositions mises en place pour maintenir les actions de soutien scolaire pour la réussite de TOUS les enfants.

Ce sont plus de 10'000 étudiants volontaires qui sont engagés chaque année à leurs côtés dans l'un des programmes de Mentorat ou Accompagnement individualisé, Volontariat en Résidence et Colocation à projets solidaires (KAPS).

Une idée centrale guide l’ensemble de ces actions : créer du lien pour lutter contre les inégalités. 

Pour ce faire, dès le 16 mars, elle proposait aux volontaires des outils afin de maintenir le lien avec les enfants suivis et leurs familles et lançait #OnGardeLeLien, afin de leurs mettre à disposition des conseils et des ressources afin que se poursuive le chemin vers la réussite éducative pour TOU.TE.S !

Ces ressources peuvent également être utiles aux parents qui peuvent se sentir démunis face à la tâche (énorme!) qui les attendait de maintenir et accompagner le travail des enseignants auprès de leurs enfants réasié tout au long de leur parcours scolaire, de la maternelle au lycée !


Consulter l'article "Faire l'Ecole à la maison sous Coronavirus ?" édité par les Cahiers Pédagogiques le 14 mars 2020

Dès les débuts de la crise sanitaire, la presse se faisait déjà l'écho de ces actions et de l'augmentation des inégalités éducatives dues à cette dernière concernant les plus précaires !

Dans son article "Coronavirus. A Rennes, l’Afev en lien avec les enfants via le téléphone ou les réseaux" paru 16 mars, le quotidien OUEST FRANCE informait ses lecteurs des dispositions mises en place par l'AFEV en adaptation.

Le 17 mars, Pascal PLANTARD - Professeur d’anthropologie des usages des technologies numériques - pointait quand à lui l,augmentation des inégalités créées par l'enseignement à distance dans une tribune parue dans Le Monde (lecture partielle en libre accès sur le site) .

Il y rappelle notamment que

"Si 91 % des Français sont internautes – ils se sont connectés au moins une fois à Internet dans les trois dernières semaines – selon l’enquête CAPUNI de 2019 * sur l’évolution des usages numériques, cela ne décrit en rien la capacité à travailler en ligne pour un élève ou pour un salarié. Des inégalités persistantes, notamment territoriales, dans l’accès aux technologies (en 2019, seules 77 % des familles possèdent au moins un ordinateur), se doublent de distances culturelles face au numérique dans les familles modestes."

  • Réalisée par "Marsouin" - Groupement d'Intérêt Scientifique à l'initiative du Conseil Régional de Bretagne et réunissant environ 200 chercheurs en sciences sociales.

Il y rappelle également la concurrence de différentes entreprises de loisirs en ligne et leur rappelle leur responsabilité sociale vis à vis de la concurrence vis à vis de la continuité des apprentissages nécessaires à la réussite des enfants.

 

Des ressources proposées par le Ministère de l’Éducation Nationale, mais également des Associations l’Éducation Populaire pour aider chacun dans cette tâche essentielle d’apprentissage

Le 22 mars, le Ministère mettait à disposition de tou.te.s des liens vers des sites ressources pour assurer la continuité pédagogique de chaque élève, du cours préparatoire au lycée, en passant par l'ensemble des élèves en formation professionnelle.

Depuis sa création, La Ligue de l'Enseignement s'allie aussi aux enseignants (mais pas que!) afin de leur proposer informations, formations et outils à même de les accompagner quotidiennement, à travers leurs différentes structures.

 

Une autre (bien malheureuse) manière de constater la COMPLEMENTARITE des acteurs du secteur socio-éducatif...

Ce secteur regroupe non seulement le Ministère, ses différents services et les enseignants, mais également l'ensemble de la COMMUNAUTE EDUCATIVE, qui regroupe non seulement l'ensemble des professionnels au contact des enfants ou qui participent à la mise en oeuvre des politiques nationales éducatives, mais aussi et EN PREMIER LIEU LES PARENTS, DONT LA PAROLE DOIT ÊTRE PRISE EN COMPTE afin que ces dites politiques soient établies de façon objective et adaptée à chaque situation rencontrée, et ce au même titre que chacun des intervenants dits "réguliers".

C'est sur ces valeurs et sur ces motifs que notre collectif s'est créé, et c'est ce message que nous souhaitons plus que tout faire parvenir à chacun.e ! Alors n'hésitez pas à nous contacter et nous rejoindre dans cette dynamique !


Consulter la Charte des "MILLE ET UN TERRITOIRES, avec les parents pour la réussite de TOUS les enfants"

Comment créer une initiative locale

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :